Articles:

  J.Arouttiounova    Echos des Associations
  Raymond Le Loch    Echos des Associations

L' univers du fran┌ais
septembre 1998 N 79

Pour l'AEFR, l'╩v╩nement majeur de l'ann╩e scolaire 97/98 a ╩t╩ l'organisation de son VII- ╔me congr╔s. Plus de 160 professeurs exer┌ant dans tout le pays se sont r╩unis en janvier dernier autour du th╔me "La France et la francophonie aujourd'hui".

Dix-huit personnalit╔ ont particip╩ ┴ cette rencontre et sont intervenues sur des sujets tels que: "La politique linguistique de la France ┴ travers l'action de l'Ambassade de France en Russie", "la situation socio-politigue" aujourd'hui en France ou encore "avoir vingt ans en France"...

L'Assotiation a aussi organis╩ un festival d'╩checs, qui a r╩uni les ╩coliers de 23 villes de Russie. Les gagnants, originaires de la ville d'Orenbourg, ont visit╩ Paris au mois d'aoŢt.

Outre ces rendez-vous majeurs, L'Association a poursuivi ses rencontres mensuelles au cours desquelles des intervenants ext╩rieurs sont venus apporter leurs connaissnces sur des th╔mes vari╩s: "Comment faire son CV et r╩diger une lettre de motivation?", "la culture des banlieues," "les probl╔mes ╩conomique de la france"...

Enfin, grÎce ┴ l'aide de l'Association pour les ╩changes linguistiques (APEL), l'AEFR a permis ┴ onze ╩l╔ves de la terminale de la ville d'Oussinsk d'effectuer un stage de trois semaines au CAFOL de Nancy.

J.Arouttiounova, Pr╩sidente de l'AEFR

L' univers du fran┌ais
mars 1999 N 81

VIII-e Congr╔s de l'Association des enseignants de fran┌ais de Russie-Universit╩ de Dijon du 23 au 30 janvier 1999

Dans les couloir de l'ENESAD, l'ŕCOLE sup╩riere d'agronomie de Dijon, une immense carte de la Russie pointait les villes d'oŢ ╩taient paetis les 122 professeurs, r╩unis sous la houlette de leur pr╩sidente, Jeanne Arouttiounova, pour le VIII-e Congr╔s Î de l'AEFR. Ils venaient de la r╩gion de Moscou, mais aussi d'Arkangelsk, de Sourgout, sur les rives de l'Ob, de Riazan, Toursk, Oussinsk, de Volgograd, ou de Makhatchkala, sur les bords de la Caspienne...

Ils avaient voyag╩ ┴ leurs frais, jusqu'┴ Roissy. Un grand nombre, parmi eux, venaient pour la premi╔re fois en France. Ils ╩taient accueillis par l'Association Bourgogne-Eurcaisie, l'Universit╩ de Bourgogne et son Centre international pour l'enseignement du fran┌ais. L'initiative b╩n╩iciait du soutien des Associations d'amiti╩ avec la Russie, de l'appui des collectivit╩ territoriales et d'entreprises bourguignonnes, mais rien n'aurait pu ne faire sans le dinamisme opiniÎtre de Jeanne Arouttiounova, sans le r╩seau de complicit╩s qu'elle a su constituer.

Le VIII congr╩s de l'association a pris ainsi la forme d'un s╩minaire de r╩flexion et de formation, avec le concours de Bernard Andr╩ et de ses coll╔gues du CIEF, avec la collaboration du Centre de linguistique appliqu╩e de Besan┌on. La forme aussi de la d╩couverte des multiples aspects de la vie en France. Ce n'╩tait pas l┴, ┴ vrai dire, un coup d'essai, puisque Jeanne Aroutiounova renouvelait son exploit d'il y a deux ans, de faire venir des Rousses au coeur d'une r╩gion fran┌aise, aux traditions fortes. Il ya deux ans, c'╩tait ┴ Bourges, cette ann╩e ┴ Dijon.

La semaine s'est achev╩e, le samedi 30 janvier, par une soir╩e ┴ la Sorbonne et le lancement, en France, de l'ann╩e pouchkine. Le lendemain, nos coll╔gues d╩couvraient la Cit╩ des Sciences et de l'Industrie, Expolangues et Paris. Le mardi suivant, Ils s'envolaient pour retrouver leurs ╩l╔ves et poursuivre leur tÎche difficile, dans un pays en mutation profonde, avec, au coeur, un peu de la chaleur des quelques jours pass╩s en Bourgogne.

Raymond Le Loch, Pr╩sident du Comit╩ d'organisation du Congr╔s de la FIPF en l'an 2000.

1 page   aux archives   au debut