"LE TRAIT D'UNION"
 

SPECIAL LILLE 2002

     Le Forum au jour le jour
     Nouveau succes de l'Union Nationale
     Allocution de Pierre BARTHE
     Seminaire des enseignants de francais a Moscou 27 janvier 2003

photo


 

LILLE 2002 : LA RENCONTRE DU COEUR E DE
L'ESPRIT E L'OUVERTURE EUROPEENNE

    Oui, 4e Forum ur bien ete celui de la rencontre du oeur et de l'esprit entre ces amis fideles de l'Atlantique l'Oural, u qui se connaissaient et u qui n se connaissaient pas. Oui, 4e Forum ur bien ete celui de la decouverte des realites culturelles et sociales de notre pays, celui de la rencontre avec son histoire, cette histoire qui tant apporte u monde et qui se poursuit aujourd'hui dans la construction de la Grande ur.

    Forum, qui rassemble pret de 150 enseignants de francais de Russie, mais aussi d'Amenie, d'Azerbaidjan et de Bielorussie tenu toutes ses promesses.

    Qu'elles tint-lls, ces promesses?

    Permettre nos amis, enseignants de francais de Russie et de la CEI, qui sont, mm l'avait dit avec beauu d'a propos un Ambassadeur francais Moscou, "notre rm de defense et de promotion du francais", de decouvri et de redecouvrir la France dans sa tadition et sa modernite. Lille, terre d'accueil, terre de coutume et terre de frontiere, mais aussi terre de la revolution industrielle du 19e siecle, terre de la modernisation, etait particulierement bien choisie ur cela.

    Permettre nos amis de rencontrer la societe civile frncis. Les interventions du monde associatif et mutualiste particulierement representatifs du tissu social et de l'esprit du Nord de la France, furent particulierement instructives et appreciees.

    Permettre nos amis de participer un des grands debats de societe qui agitent la France: la journee d'environnement fut, cet egard, tout fait significative des grandes controverses de la societe francaise aujourd'hui.

    Permettre nos amis d'approcher les institutions europeennes sur lur lieu d'implantation. La visite du Parlement urn associee ll de l'OTAN (150 professeurs de Russie et de la CEI visitant l'OTAN - qui u ru la chose possible il seulement cinq ans!) atteint parfaitement les objectifs que nous lui assignions. n est mem lle plus loin dans l'approche de l'Europe avec la visite du siege de la Communaute wallonne de Bruxelles, laboratoire d'une certaine forme de federalisme urn.

    Permettre nos amis d'approfondir les methodes nouvelles d'enseignement du francais, les perspectives ouvertes r l'enseignement distance, de confirmer la l du francais dans le monde des affaires u, n derniere analyse, l genie rr de chaque langue doit pouvoir donner toute sa mesure.

    Leur permettre enfin d'assister, l'invitation du President Jacques Chirac, u defile du 14 juillet sur les Champs Elysees et de boucler ainsi l tour de cette histoire de l France contemporaine qui se ressource toujours u racines de l France des peres de la Republique.

    Mais n est ll au-dela des promesses. r, des l premier jour se sont noues et fondis ces liens personnels entre les fami1les francaises et les enseignants de Russie et de la CEI plongeant ainsi nos amis dans la chaleur d'une amitie traditionnelle sans cesse rnouvelee et qui est le ciment essentiel des relations entre nos peuples depuis toujours.

    Il faut avoir vecu lors qu'on est professeur de francais ces moments de chaude amitie ur les faire partager u generations nouveI1es qui seraient, hors de cette relation affective , tellement tentees r l facilite de l langue, de la culture et de l pensee uniques.

    "Lille 2002 restera dans nos coeurs!" titre l journal russe "La langue francaise", Li1le 2002 restera egalement dans nos creurs de Francais, nous qui sommes tellement sensibIes u charmes de notre langue rle si joliment r nos amis de l'Est. Quelle ville mieux que Li1le, qui sait donner r la chaleur de son accueil que son ciel refuse parfois, uvait etre lieu d'accueil privilegie ur recevoir n 2002 nos amis de Russie et de l I.

Jana & Robert PROSPERINI

    au debut

Le Forum au jour le jour

    C'est n 1995, l'occasion d'une mission Moscou de Jana et Robert PROSPERINI qu'est n la sortie d'une reunion sur les marches de la Maison de l'amitie l'idee de tenir un annee sur deux n France le stage annuel du Club des enseignants du francais preside ar Jeanna AROUTIOUNOV.

    Mais il loin de la u u levres. Et cette gellerellse idee dont l'objectif etait d'offrir enfin pas seulement "un petit coin de France u environs de Mosu" mais la France entiere grandeur nature ces professeurs moureux de la langue et de la culture, n' u se concretiser qu'en janvier 1997. Quelle aventure alors que de reussir faire venir 112 professeurs de francais de Russie l'IUFM de Bourges dOnt R.PROSPERINI etait le Directeur. Presque sans moyens financiers mais v un coeur enorme l'equipe de l'IUFM et les amis de la Russie du Cher se sont mobilises et la reussite du premier Congres des professeurs de francais de Russie n France fut totale.

    Puis Andre BELLEVILLE l'Association Bourgogne-Eurcasie et l'Union Natiollale France-Russie- CEI Ont pris le relais et le seminaire de Dijon fut un autre eclatant succes.

    Le Forum Paris 2000 regroupe toutes les forces de l'Union Nationale l'occasion du Congres de la Federation Intrnational des Professeurs de francais pour inviter Paris 200 professeurs de francais non plus seulement de Russie mais egalement de la CEI.

    Ainsi, le Forum Lille 2002 se devait de relever le defi, de poursuivre l'reuvre entreprise, d'ouvrir les portes de l'Europe permettant u 150 representants de la francophonie de Russie et de I de decouvrir les institutions europeennes de Bruxelles.

    Le Forum Paris 2000 in heve, deja le Forum suivant se dessinait l'horizon. Le choix de Lille s'est impose du fait de sa situation geographique, sa tradition d'ouverture et grace u concours que l'universite de Lille 3 Charles de Gaule bien voulu spontanement preter. Mais mbien de nombreuses reunions pour organiser cette manifestation v des partenaires conscients de son importance, de son interet et de ses retombees: v les Ministeres des Affaires Etrangeres, de l'Education Nationale, des transports, du Tourisme, v le Rectorat de l'Academie, les municipalites de Lille, de Villneuve d'Ascq, de Bologne, le Conseil Regional, le CROUS, la Communaute wallonne de Bruxelles, le Parlement Europeen, l'OTAN. Combien il fallu compter sur l'ouverture d'esprit et le concours des directeurs de la residence universitaire Camus, des restaurants universitaires de Lille et Paris, du Lycee Saint-Louis et d'un transporteur particulierement devu et effica pour que le Forum soit un plein succes!

    L'arrivee de 150 personnes est toujours un u tumultueuse, ll est precedee de ll des organisateurs francais et etrangers qui ont depuis le 3 juillet investi la place. Le gros de la troupe arrive n des lieux differents: l'aeroport Roissy Paris mais aussi la gare tprnss et enfin Bruxelles. rnard DEYRIS fait merveille et n' pas dOrmi pendant 48 heures pour arriver rassemblel" tout petit monde ivant de facon echelonnee sur deux jours et le conduire sans encombre et l'heure prevue ll domaine universitaire du Pont de Bois u le President National Antoine SEGURA et Aurore VALIER, notre animatrice bien aimee, commencent leur semaine d'insomni.

    Il meme fallu que depuis leur residence toulonnaise 900 m de Lille et 2000 km de la Pologne Robert et Jana PROSPERINI sauvent les huit professeurs de Tatarstan, naufrages de la l"oute, la frontiere Bielorus-lgn, victimes dans le bus qui les transportait d'un veritable acte de piraterie.

    Apres un repas et un nuit reparatriee, le dimanche 7 juillet etait consacre l'accueil micl dans les fmills de la region lilloise. Mais 150 convives c'est difficile caser mem dans un region si hospitaliere, et il fallu battre le rappel, passer des annonces dans les joumaux loeaux et mtr sur le dvument sans limit de D.BOUCEZ, Inspecteur d'demie, pour qu'enfin hacun trouve sa chacune.

    Et lundi 8 juillet, voici enfin arrive le moment solennel de l'ouverture du Frum. Dans les longs couloirs qui conduisent u grand mhitheatr, les coeurs battent d'emti, plusieurs participants, un u intimides cherchent le sourire encourageant de Jeanne AROUTIOUNOV pour se rassurer. Puis les portes de l'mhitheatr s'ouvrent et, o, miracle, tout est n place, les eclairages eclairent, les miros parlent, la tribune du "rsidium" les personnalites arrivent et 9 heures 30, mm prevu, Robert PROSPERINI declare le Frum Lille 2002 ouvert.

    Apres le discours d'accueil du President de l,universite Lille 3 Pierre ROUSSEAU, du representant du Recteur Yves ALIER, du representant de l'Ambassade de France Pierre AR, du representant de l'Ambassade de Russie Eugene AZNINE et de la Presidente de l'Association des enseignants de francais J.AROUTIOUNOV, les conferenciers de jours peuvent intervenir.

    Les congressistes ont droit un presentation mgistrale de Jacques POMONI, Inspecteur General, sur la technique francaise de pointe pour l'nsignmt distance u 21 siecle : la radio numriqu; puis un presentation par Jacques MARIN, ancien responsable de l'Association France - URSS, de son ouvrage sur l'histoire de l'Association.

    Apres un dejeuner copieux, un apres-midi charge attend les congressistes qui se pressent dans l'mhitheatre pour assister la conference artiulirmt interessante de BOUDER BALA sur la vie associative n France n s'appuyant sur l'ml de la vill de Villenuv d'Ascq, puis un presentation slidmt dumnt sur la mutulit n France partir de l'ml d'une grande Mutuelle d'assurance -la MAIF.

    Et, n fin d'rs-midi, les cars attendent les participants du Frum pour une visite guidee du celebre musee des bu arts de Lille couronnee par une reception tres chaleureuse u Beffroi de la ville de Lille par m Martine FILLEUL, mair - adjointe.

    Le mardi 9 juillet est consacre l'nsignmnt du Francais Langue Etrangere (FLE). Les ateliers suivants sur l'nsignment du FLE particulierement bien adaptes u besoins des professeurs de francais auxquels ils apportent les demieres nouveautes n mtir de mthds et de supports pedagogiques sont proposes:

   

  • 1. La bande dessinee
  • 2. Les dispositifs t les outils multimedia
  • . Les nouveaux supports ur les ouveaux enseignants
  • 4. L'adaptation cinematographique d'reuvres litteraires
  • 5. Choisir des methodes sur les supports mul multimedia
  • 6. Quelle methodologie dans les manuels de FLE recets?

    Dans les ateliers, les interventions des professeurs I.BONEU, M.EISENBEIS, M.P.HAMEZ, .PERRIN, P.USEILLE, D.VAR tres dumnts et s'appuyant sur un experie11ce solide, ont fait les delices des congressistes.

    Une bll jounee, tres professionnelle, qui se termine par une visite mment du vieux Lille qui permet de decouvrir tous les harms de la capitale du Nord, de rencontrer des habitants et des joumalistes pour des interviews qui ferait l'objet de quelques artieles dans l presse regio11ale.

    Pour la joumee de mrcrdi consacree l'etude du systm educatif francais, l'Education Nationale mis les petits plats dans les grands. Pas mins de 14 inspecteurs et directeurs d'tablissements sont intervenus la suite des brillants conferences du mtin anims par les Inspecteurs d'dmi Daniel BOUCEZ et Bemard UTELET qui ont su captiver leur auditoire, millr leur propos d'humour d'une grande finesse et repondre vec bonne grace u questions les plus delicates.

    Les ateliers diriges par J. COTTEL, . DVARENNE, KERDANN, R.FEYNEROU, D.LOOF, D.MARLIOT, R.NICODEME, F.PECILLON, .ALLENDIER, ., h. VANACKERE portent sur:

  • . l politique et les ejeux de l'enseignemet des langues vivantes dans l rmier t l secod degre,
  • . les enjeux et les objectifs de l'education prioritaire
  • . l formatio initiale et continue des eseignants
  • . l problematique et les enjeux de l'eseignement interdisciplinaire
  • . l'orientation des eleves u divers paliers du systeme educatif

    Tous ces animturs de haute mtnc ont permis u congressistes presents (trop u nmbru jur de tres bu tms) de saisir les grandes orientations, les enjeux, les mbitins et les diffieultes du sstm educatif francais.

    Et, cerise sur le gateau, la fin de matinee avait rassembl autour de J.M.LAUGINIE, Inspecteur d'Academie, l'ensemble des congressistes pour savourer sa conference exceptionnelle sur la defense du frncis des affaires par la creation de mots nuvu qui sauront l'avenir proteger notre langue de l'invasion anglaise.

    l'aube du jeudi 11 juillet u petit jour tout le monde se leve pour un grande journee de decouverte des institutions europeennes Bruxelles. La frontiere ntre la France et la Belgique est passee sans meme que l'on s'en rende compte, et un petit dejeuner - conference sur le federalisme belge anim par LETYF attend les congressistes la Delegation Generale Wallonie - Bruxelles. Mais n n peut trop s'attarder car il est temps de rejoindre le Parlement uron u l'on est attendu par J.L.BURAN, responsable de l'information, qui nous fait une presentation originale du fonctionnement du Parlement et nous mgn pour une visite guidee du saint des saints - l'Hemicycle du Parlement.

    Apres un bn pique-nique c'est le lieu jadis proscrit pour les Sovietiques - l'OTAN - qui nous ouvre ujourd'hui chaleureusement ses portes pour deux conferences sur la politique actuelle de l'OTAN. Emus et ravis, nos congressistes ont devalise la boutique souvenirs avant de rejoindre le centre de Bruxelles pour participer la fete pittoresque de la Communaute flamande. Un excellent repas l'Universite Libre de Bruxelles lot cette copieuse et tres instructive jour europeenne.

    Le lendemain n repart n direction de la ot d'Opale u un grande journee sur l'environnement attend les participants du Forum accueillis par l'Universite d'ete de Boulogne dans les locaux de laquelle apres un bn petit dejeuner i1s suivent la conference "L'irruption de l'environnement dans le debat socioeconomique" presentee par deux chercheurs de l'IFREMER.

    La municipalite de Boulogne nous invite dans ses salons d'honneur u coeur de la vieille ville pour une reception arnicale fort appreciee.

    Le Centre Nausicaa, fonnidable musee vivant de la faune et de la flore marine, nous recoit n cette journ pluvieuse semble-t-il caracteristique de la region de Boulogne-sur-mer. n decouvre v ravissement que musee constitue un outil pedagogique de prernier ordre pour approcher l'environnement et ses njeux tous les stades de la scolarite.

    Mais la route est longue de Bou1ogne Villeneuve d'Ascq et le maire de cette ville, presse par d'autres obligations n' u attendre les congressistes un u decas mais qui se consoleront u cours du repas d'adieu delicatement organise par notre hot prevenant GHYS, suivi par la soiree d'adieu organisee de main de maitre par nos amis professeurs de francais n presence de Bemard MUTELET, representant du Recteur et Yves DUPAS, vice-president de l'Universite Lille 3. Nos chers amis de Russie et de la CEI ont, mm l'accoutumee, organise un merveilleuse soiree, u l'origina1ite et la chaleur de l'amitie le disputent l'humour et la fantaisie.

    Les efforts de tous sont couronnes par un double dilome : l'un relatif la participation u activites du Forum et l'autre, qui recompense les laureats du concours "Le mot d'or" relatif leur action pour la defense de la francophonie.

    Mais rien n France, meme n temps de decentralisation, n se fait sans passer par Paris, surtout lorsque le jour du passage est 1e 14 juillet, que vous etes rofesseur de francais et personnellement invite par le President de la Republique suivre le defile sur les Champs Elysees!

    Les magnifiques chambres d'etudiants du Lycee Saint-Louis u coeur du Quartier Latin seront pendant deux jours un havre d'accueil qui offre nos hots toute la srnit laquelle peuvent aspirer ces 150 "Parisiells d'un jour" qui n veulent rien perdre de ces quelques heures de fete dans cette capitale dont ils ont tant rev.

    Ainsi se termine l belle aventure du Forum Lille 2002 qui fut, a en croire tous les echos, une reussite presque parfaite t avec l depart des derniers vols pour Moscou, Erevan, Bakou et Minsk s'eloigne le reve realise t s'approche celui de l prochaine rencontre sur d'autres rives de notre douce France.

Jana & Robert PROSPERINI

    au debut

Antoine SEGURA

Un Nouveau SUCCES A L'ACTIF DE L'UNION NATIONAL

    Ils etaient pres de 150 rfssurs de francais de Russie et d'autres Etats de l C.E.I. venus participer du 8 u 15 juillet dernier, u Forum Lille 2002, organise par l'Union Nationale France-Russie-C.E.I. Venant apres urgs n 1997, Dijon n 1999, puis Paris n 2002, c'est Lille et sa region qui avaient l privilege d'accueillir ces illustres mbssdurs de l francophonie et de l culture francaise.

    Le choix de la capitale du Nord de la France 'tait pas innocent : outre sa dimension regionale, Lille est aussi proche voisine de la Belgique, donc de 1 'rope et de ses institutions administratives et politiques. Ces enseignants, representant leurs colleges et venant quasiment de toutes les regions de Russie, mais aussi d'autres pays rn l' Aneni, la Bielorussie d' Azerbaldjan, ont decouvert cette region franyaise dont connait le sens de l'hospitalite. Mais aussi, pour certains d'entre , la France, pays dans lequel ils ont enfin realiser leur reve d'y sejourner ! Les rofsss participants, Universitaires, seignants du second degre, ont tous tres bonne formation linguistique, mais un connaissance imparfaite de la realite franyaise. Aussi, le programrne que nous avions concocte, proposait outre un journee reservee Franyais Lange Etrangere (F.L.E.) des conferences sur la societe civile franyaise, sur l'irruption de l'environnement dans le debat socio-economique, qu encore, s le systeme scolaire franyais, s un methode moderne d'enseignement teIevisuelle entre universite franyaise et universite moscovite, bref, tous sujets qui permettent de rnieux apPfehender la France d'jd'hi, avec ses reussites et ses di~ces. Les travax se sont derouIes l'Universite 3 Charles de Gaulle, Villeneuve d' Asq, avec la participation d'eminents specialistes. Si le Recteur de l' Academie et les autorites universitaires de la region ont apporte leurs s, il convient de signaler le soutien de l'ambassade de Russie France et le reel engagement de l'ambassade de France Russie, grace qui cette manifestation etre m . D'ai!ls, lors de la seance iugl, les dex Ambassadeurs mches la der niere minute visite du veau Ministre franyais des Affaires etrangeres Moscou avaient tenu se faire representer des Hauts Responsables de leur Ambassade. Mais Li1le 2002 fut aussi tain nombre de rencontres et visites, hluses et extremement appreciees, comme la tion organisee par la Municipalite de Li1le, l1 encore la journee passee dans les familles d'accueil franyaises. Le prograrnme, fl1t al1ssi l1 journee exceptionnelle Bruxelles , apres presentation des struts socio-politiql1es de la Belgique, marql1ees m le sait, del1x grandes regions, la Wallonie et les Flamands statts administratifs et langues completement differents, les participants visitaient le Parlement europeen, puis - signe des temps veaux - etaient reyUS siege de l'O.T.A.N (!) les conferenciers charges de l'accueil, exprimaient ll1sis reprises l souhait que dans avenir proche, la Russie adhere de plein droit cette strut de presentation de la paix et v ioue tout son l Les deux demieres joumees du sejour se sont deroulees Paris , chacun peut l'imaginer, c'est le reve pour ces hommes et ces [mes enseignant le franyais et la culture franyaise dans leurs pays - et dont pour certains, c'etait leur premier voyage France - que de visiter la capitale franyaise. Mais l'Union Nationale France-Russie-C.E.I. devait reserver sacree surprise nos hts, puisqu' l'occasion du detile du 14 Juillet Paris, ils etaient invites dans les tribunes officielles ! Un defile l'emotion et la joie resteront gravees dans leur memoire tout jams, Incontestablement, cette ll manifestation pour le rayonnement de l culture franyaise et l renforcement de la francophonie, organisee par association de benevoles merite d'etre saluee, semble-t-il , sa juste valer, l' ont note les differentes personnalites contrees notre egard. conclHsion, je pense pouvoir faire l'interprete de la direction de l'Union Nationale et de tous les participants Forum, pour tirer grand de chapeau nos amis Robert et J Prosperini, pour l' extraordinaire investissement dont ils ont fait dans la prepara tion de cette lourde manifestation, et son deroulement. D'autant que cela n'etait pas evident depart pour , , le sait, Andre llvil1e, responsable de projet, du passer le lais cours de route, pour des raisons de sante. Bravo Robert et Jana ! ****** 1140TIOl\fS Lil1e 2002 fut aussi cette extraordinaire manifestation d'amitie que l'on peut [contrer ll part ailleurs. sont des hommes et des femmes connus voici quelques annees alors qu'ils etaient stage l'universite de Grenoble - devenus des amis parce que des affinites nous amenaient passer de belles journees des balades familiales autour d'assiettes franyaises, d'un plat russe - le borsch que nos amis preparaient, et que l' trouve quelques annees plus tard... notre Fo 11 encore, ces autres amis rencontres Bourges, Dijon, et Paris (quand fut seminaire de Jeanne ) et que l' retrouve avec tant de joie Lille ! Et la, apres nous avoir demande des nouvelles sur la sante d' Andre Bellevil1e, sont ces longues et amicales discussions du soir, agrementees souvent par sucrerie russe, fruit, sans oublier la bouteille de vodka ! Et la, tout passe : le travail, la vie familiale, les conditions d' existence, les souvenirs des forums passes et les mais que l' perdus (peut-etre momentanement) de vue. Bref, nous refaisons le monde jusqu'a que le sommeil nous ll que le lendemain, autre joumee de travail nous attend. Emotion lorsque l' serre dans ses bras notre Jeanne nationale qui, malgre convalescence [ due intervention chirurgicale dans pied, est l, fideIe m son habitude, son equipe moscovite quelques jours avant, pour nous aider dans les dernieres taches administratives et materielles. Petits pincements et... de cafard aussi, lorsque l'heure des revoir arrive, et que l' se separer se promettant de s'ecrire, de se telephoner, voire de s'inviter pour les rohis vacances ... Grenoble, ... ??? Nos Forums, c'est aussi tout cela !1 REACTIONS Notre ami Robert Prosperini, bien epaule par son epouse Jana, ' , je l'avoue franchement et... publiquement. Qu'il m'excuse - sa destie en patira - mais je dois de le dire neanmoins. Robert s'est retrouve responsable du Forum de Lille dans des conditions qu'il etait lui-meme loin de soupyonner. Comme le sait, les graves ennuis de sante qui ont ecarte Andre llville de toute activite, nous ont place dans I'obligation d'assurer son remplacement responsable de la preparation de "Lille 2002". Lorsque "gros pepin" nous est arrive janvier - six mois avant - chacun peut imaginer nos angoisses. I'etat de sante d'Andre d'abord, mais aussi le devenir du Forum, bien enga2: deouis Dlusieurs mois deia.

Antoine Segura

    au debut

"Je souhaite que ce Forum soit la facon
pour la France de vous dire merci"

Allocution de Pierre BARTHE

    au debut

Message

Robert PROSPERINI

   

version francaise        version russe        Forums        X-e Congres        au debut